Logo - Full (Color)
Ignorer et passer au contenu principal

Audit réseaux sociaux format Word, Google Docs

Faites montre de toute votre expertise « réseaux sociaux » avec notre modèle d'audit appliqué aux réseaux sociaux.

    Télécharger le modèle gratuitement

    Disponible sous Word & Google Docs

    Points clés du modèle

    • Téléchargez le modèle au format Microsoft Word ou Google Docs.
    • Tout d'abord, fournissez une synthèse des constats de votre audit.
    • Ensuite, documentez les résultats de l'entreprise sur chaque variable de performance « réseaux sociaux » prise en compte.
    • Terminez votre document en décrivant vos recommandations pour la suite.

    Aperçu du modèle

    Voir un aperçu du contenu de ce modèle.

    Audit réseaux sociaux

    Lorsque l'on commence à travailler pour un nouveau client, l'une des premières choses à faire consiste à dresser un état des lieux de son action sur les réseaux sociaux.

    Ce travail d'audit implique d'analyser son compte publicitaire et de s'assurer que tout est connecté et fonctionne correctement. Dispose-t-il de pixels configurés pour le suivi des métriques clés les plus pertinentes pour l'entreprise ? A-t-il défini des audiences personnalisées et des audiences similaires à partir du trafic sur son site web, de l'engagement sur ses plateformes de réseaux sociaux et de sa base de données clients ? Si votre client est une société bien établie, tout cela sera probablement déjà en place et l'examen ne vous prendra en définitive que quelques minutes.

    Plus important encore, il vous faut analyser toutes les campagnes publicitaires précédentes de votre client afin d'en tirer les enseignements qui vous éviteront de perdre du temps, de l'argent et de l'énergie à re-tester des variables qui l'ont d'ores et déjà été de manière approfondie. Comprendre l'historique de votre client sur les réseaux sociaux est essentiel pour pouvoir développer une stratégie efficace en la matière pour la suite.

    Ce modèle d'audit appliqué aux réseaux sociaux vous explique pas à pas comment dresser un état des lieux et rendre compte de manière efficace et professionnelle de l'action de vos clients sur les réseaux sociaux.

    Table des matières

    1. Synthèse (constats)

    2. Performance globale

    3. Performance en glissement mensuel et glissement annuel

    4. Bilan de santé des comptes publicitaires

    5. Ciblage par tranche d'âges et par genre

    6. Performance par type de création

    7. Performance par campagne

    8. Performance par type d'emplacement et type d'appareil

    9. Ciblage géographique

    10. Campagnes publicitaires les plus performantes

    11. Performance organique

    12. Étapes suivantes

    Synthèse (constats)

    La synthèse est la première chose que votre client lira. Elle a pour objet de donner une vision conceptuelle d'ensemble de vos constats. Une présentation des informations de manière synthétique, dans une liste à puces par exemple, permettra à toutes les parties prenantes d'appréhender immédiatement ces constats. Gardez vos recommandations et conclusions pour la fin de votre rapport ; réservez cette section au seul énoncé des constats qui ressortent de votre analyse des efforts déployés par le client sur les réseaux sociaux.

    Dans la mesure où cette section constitue une synthèse conceptuelle, il n'y a pas lieu d'y inclure des tableaux ou des graphiques.

    Performance globale (scorecard ou tableau de bord)

    Cette section fournit une représentation visuelle des indicateurs clés de performance (KPI) que vous avez déterminés en amont avec votre client. Concevez-là comme un scorecard ou un tableau de bord qui permettra de se faire une idée rapide de la performance globale. La plage de dates du tableau de bord s'étendra du jour où vous avez exécuté le rapport pour la dernière fois jusqu'à celui précédant la date du jour ; il n'y a lieu d'inclure que des jours entiers dans le rapport.

    Performance en glissement mensuel et glissement annuel

    La durée de diffusion des annonces déterminera s'il convient de produire un reporting en glissement mensuel ou en glissement annuel, ou bien les deux. Généralement, vous fournirez un compte rendu en glissement mensuel chaque mois et le cas échéant une fois par trimestre, vous génèrerez des comptes rendus en glissement mensuel et en glissement annuel.

    Lorsque vous produisez des statistiques en glissement mensuel, il est important que vous les compreniez de manière à pouvoir les expliquer à vos interlocuteurs. S'il ressort par exemple que le coût moyen par clic (CPC) a diminué de 40 %, vos parties prenantes souhaiteront connaître la cause de cette excellente nouvelle afin de pouvoir reproduire la tendance, et à contrario dans le cas de statistiques négatives, dans le but de l'inverser.

    Bilan de santé des comptes publicitaires

    Ce compte rendu, qui peut n'être nécessaire que la première fois que vous travaillez pour votre client, établit un bilan de santé de ses comptes actuels sur les réseaux sociaux. Au moment de la fourniture de votre compte rendu, peut-être n'aurez-vous pas encore pu corriger toutes les erreurs, mais il est toujours bon de montrer ce qui a été fait.

    Ceci peut inclure la création de nouvelles audiences personnalisées ou similaires, ou encore l'ajout de paramètres personnalisés au pixel de suivi pour la prise en compte de KPI pertinents, par exemple.

    Ciblage par tranche d'âges et par genre

    Cette section décrit la façon dont les différents groupes démographiques réagissent aux annonces. Elle vise à montrer quels sont les groupes, par tranche d'âges et par sexe, qui réagissent plus favorablement aux annonces et quels sont ceux qui y sont moins sensibles. Ces informations, très utiles, aident à déterminer les meilleurs emplacements pour les annonces.

    Tranches d'âges et genres

    Dans l'exemple ci-dessus, il ressort clairement des données qu'en ce qui concerne les clics sur lien, les 13-17 ans sont le groupe d'âges le moins performant ; vous pourrez donc décider d'arrêter la diffusion des annonces sur cette tranche d'âges. Vous pouvez également remarquer que les clics ne décollent véritablement que sur la tranche d'âges des 35-44 ans. Toutes ces données nous donnent des renseignements précieux pour la suite de nos tests.

    Performance par type de création

    Cette section expose la performance des annonces par type de création.

    Elle permet notamment de déterminer quels sont les types de créations qui enregistrent les meilleures performances (vidéos, images, carrousels, collections, etc.), quels sont les contenus les plus pertinents, quels sont ceux qui peuvent être réutilisés ou qu'il y a lieu d'améliorer pour les futures campagnes, et quels sont ceux qui se comportent moins bien et qu'il conviendra par conséquent d'éviter à l'avenir.

    Si votre client est un e-commerçant dont la collection de produits est liée à son compte publicitaire, il souhaitera très probablement savoir quels sont les produits qui surperforment et quels sont ceux que sous-performent.

    Si vous gardez à l'esprit la règle des 80/20, selon laquelle environ 80 % des résultats que l'on obtient sont le produit de 20 % de nos efforts, alors l'importance d'identifier ces 20 % de créations qui surclassent les autres ne vous échappera pas.

    Performance par type d'emplacement et type d'appareil

    Cette section du rapport montre à votre client où ses annonces surperforment et où elles sous-performent. Sont-elles performantes sur PC, mais moins sur mobile, sur Instagram, mais moins sur Facebook ? Se comportent-elles bien sur le fil d'actualité Facebook, mais pas sur la barre latérale ?

    Cette analyse des performances par type d'emplacement et type d'appareil est riche d'enseignements et permet d'éviter de gaspiller du budget.

    Plateforme et type d'appareil

    Dans l'exemple ci-dessus, les données nous permettent de savoir sur quelle plateforme et sur quel type d'appareil le coût par vue de la page de destination ressort le plus bas. En comparant le nombre de clics sur lien uniques et le nombre de vues de la page de destination, nous pouvons déterminer combien d'utilisateurs n'ont pas attendu le chargement de la page après avoir cliqué sur un lien, soit parce que leur clic était accidentel, soit parce qu'ils ont jugé le temps de chargement de la page trop long.

    Performance par campagne

    Cette section compare les différentes campagnes publicitaires sur un plan global afin de déterminer celles qui génèrent le meilleur retour sur investissement publicitaire (ROAS). Pour faciliter l'identification de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas, il convient que chaque campagne affiche un objectif clair et distinct.

    À titre d'exemple, prenons le cas d'une comparaison entre une campagne de génération de trafic destinée à attirer de nouveaux visiteurs et une campagne de reciblage visant les internautes ayant visité le site Web de votre client au cours des 30 derniers jours.

    Ciblage géographique

    Cette section du rapport indique à votre client les villes, les États, les pays et les régions où ses annonces sont les plus performantes et où elles le sont moins.

    Ces informations peuvent être très utiles à différents égards : par exemple, si vous ne vendez qu'un seul produit, il se peut que la demande ne soit localisée que dans certaines régions, et vous économiserez de l'argent, du temps et de l'énergie en évitant de diffuser des annonces là où il est très peu probable que votre produit soit vendu.

    Dans la capture d'écran ci-dessus, les informations générées me permettent d'identifier les cinq États américains qui sont les plus intéressés par l'offre de l'un de mes clients. À partir de ces informations, je pourrais décider à titre de test de concentrer le budget sur ces cinq États exclusivement.

    Mais je pourrais aussi suivre une approche différente et, pour réaliser des économies, décider de ne plus diffuser dans les États les moins performants.

    Si votre client est une multinationale, l'augmentation de son audience cible sera un excellent moyen de réduire son CPC.

    Campagnes publicitaires les plus performantes

    En définitive, c'est souvent cela que souhaite avant tout savoir le client. Il n'aura peut-être pas le temps de parcourir tous vos graphiques et tableaux avec vous, et cette section est ainsi destinée à lui donner une vision synthétique de ses annonces les plus performantes. Si vous êtes amenés à faire une présentation sur le sujet, soyez prêts là aussi à expliquer les raisons de la performance enregistrée, ainsi que la façon dont il est possible de reproduire ce succès à l'avenir.

    Performance organique

    Si cette section est parfois délaissée, il est pourtant important d'analyser les efforts sociaux organiques de vos clients de manière à identifier les opportunités de promotion de posts organiques performants. Vous pourrez très bien découvrir qu'un post organique a surperformé vos annonces.

    Étapes suivantes

    Cette section conclut et résume tout ce que vous avez développé précédemment. Il convient qu'elle souligne les mesures que vous vous proposez de prendre pour la suite (sur la base de vos constats) et qu'elle détaille l'échéancier que vous vous fixez à cette fin. Décrivez-y les objectifs dont vous préciserez l'état d'avancement dans votre rapport suivant.

    Questions fréquemment posées

    Un audit « réseaux sociaux » évalue et optimise les profils et les stratégies de l'entreprise sur ces plateformes.

    Complètement gratuit ! Une fois vos coordonnées saisies, vous pouvez instantanément télécharger ce modèle (comme tous les autres disponibles dans cette collection). C'est aussi simple que cela.